Le curriculum vitae : un élément clé

 
Le CV est un document professionnel indispensable. Il a pour objectif de vous présenter aux recruteurs à travers votre parcours professionnel, vos formations ou encore vos centres d’intérêts. Il représente votre porte d’entrée aux entretiens d’embauche, il est donc important de bien le travailler.
Les recruteurs ne passent que 30 secondes à 1 minute sur chaque CV. Surchargés par le nombre de candidatures qu’ils reçoivent quotidiennement, ils n’ont que peu de temps à accorder à chacune d’entre elles. C’est pour cette raison que vous devez faire ressortir les éléments clés de votre CV.
 
Le titre du CV
Oubliez les titres tels que « CURRICULM VITAE » ou encore votre « NOM » en taille 24. Cela ne donne aucune indication quant à vos ambitions professionnelles. Avec le titre de votre CV vous devez accrocher le recruteur et lui permettre de comprendre en un clin d’œil ce que vous recherchez. Pour cela, écrivez le nom du poste que vous visez et accompagnez-le d’une accroche. Vous augmenterez ainsi sensiblement la probabilité que le recruteur lise le reste du document.
 
Les expériences
Soyez synthétique ! Ne décrivez pas toutes vos expériences dans le détail. A travers votre CV, vous devez donner envie aux recruteurs de vous rencontrer pour en savoir plus. Alors soyez concis et choisissez bien vos mots. Il ne s’agit pas de perdre les recruteurs avec des termes issus d’un jargon professionnel. Vous devez être capable d’expliquer ce que vous avez fait avec des termes compréhensibles par tous. De même, si certaines expériences sont très éloignées du poste que vous visez, il est peut-être plus judicieux de ne pas les laisser figurer sur votre CV. Par exemple, si vous cherchez un poste d’ingénieur informatique, il ne sera pas nécessaire de faire apparaître vos deux mois en tant que serveur dans un restaurant. Vous devez faire un tri, afin de mettre en avant les éléments les plus pertinents.
 
Les centres d’intérêt
Il est tentant de vouloir faire la différence avec les centres d’intérêt. Dans certains cas, ils peuvent en effet vous permettre de marquer l’esprit des recruteurs et de gagner des points. Cependant, ils peuvent vous porter préjudices s’ils ne sont pas « réfléchis ». L’idée est d’inscrire des loisirs qui sont toujours d’actualité et que vous pouvez défendre. Vous avez beau avoir fait 10 ans de tennis, si aujourd’hui vous ne pratiquez plus ce sport, il n’a pas sa place dans cette catégorie. De même, à moins qu’ils constituent une réelle passion, évitez les centres d’intérêts classiques tels que les voyages ou la musique.
 
La photo
La photo n’est pas obligatoire sur le CV. Certains jugent qu’elle peut avoir un impact positif, tandis que d’autres pensent qu’elle peut être le sujet de discrimination. C’est donc à vous de peser le pour et le contre à ce sujet. Si vous décidez de mettre une photo sur votre CV, choisissez-la avec soin. Le CV est un document professionnel, il est donc logique que la photo soit en accord avec le reste. Ainsi, tirez un trait net sur les selfies, les photos de vacances ou autres représentations non appropriés au monde professionnel.
 
Mais surtout …
Soyez professionnel. N’oubliez pas que votre CV est votre porte d’entrée aux entretiens, alors soignez-le. Les fautes d’orthographe doivent y être inexistante. Pour être sûr, n’hésitez pas à faire relire votre document à plusieurs personnes. De même, votre adresse électronique doit être professionnelle. Préférez le modèle classique « prénom.nom@… », à votre adresse personnelle « choupie38@… », qui vous fait de suite perdre en crédibilité.

  • Share this post

Leave a Comment