Pourquoi vous et pas un autre ?

Souvent posée vers la fin de l’entretien, cette question tant difficile que redoutée, peut avoir un impact très important sur la suite du recrutement. Son objectif est de déstabiliser le candidat afin d’évaluer sa motivation, mais également la compréhension globale du poste et de ses enjeux. Alors, comment faire pour se vendre ? Quelle attitude adopter ? Quelles sont les choses à éviter ? Voici nos conseils !

Ce qu’il faut faire

Cette fameuse question demande une préparation en amont de l’entretien. Il serait vraiment risqué de se présenter le jour J et de choisir d’improviser. Ainsi, quelques jours avant votre rendez-vous, posez-vous et listez tous les éléments qui peuvent vous démarquer des autres candidats. Compétences informatiques développées, séjours à l’étranger, langues parlées, chacun de ces éléments peut faire la différence. Le but de cet exercice, est de trouver le petit plus qui fera de votre profil le plus intéressant.

Le jour de l’entretien, gardez en tête la valeur ajoutée de votre profil, afin de pouvoir argumenter lorsque l’on vous demandera « Pourquoi vous et pas un autre ? ». Bien que la situation soit stressante, il est primordial de répondre à cette question, quitte à prendre quelques secondes pour réfléchir. Dans votre réponse, pensez à mettre en avant vos soft skills : empathie, gestion du stress, résolution de problèmes, … Pour chaque élément donné, pensez également à illustrer avec des exemples et à faire le lien avec le poste que vous visez. Cela permettra au recruteur de voir que vous êtes motivé et que vous connaissez les missions du poste. Enfin, ne soyez pas trop modeste, ni trop prétentieux. Il s’agit là de trouver le juste milieu.

Ce qu’il ne faut pas faire

En vous demandant de vous vendre, le recruteur attend que vous lui présentiez de nouveaux éléments. Il a déjà eu l’opportunité de découvrir votre parcours, vos formations, … Il est donc inutile de vous répéter. La question étant généralement posée à la fin de l’entretien, il vaut mieux ne pas faire long lorsque vous répondez. Soyez succinct, factuel et ne partez pas dans les généralités du type « je suis sociable, j’aime les relations humaines, … ». Cela n’indique pas grand-chose au recruteur et peut lui faire penser que vous n’êtes pas préparé. Pour finir, ne vous comparez pas aux autres « Je suis meilleur que, j’ai plus d’expériences que, … ». Cela vous desservira, car vous passerez pour quelqu’un de prétentieux voire imbue de sa personne. De plus, vous perdrez en crédibilité aux yeux du recruteur.

L’entretien est votre chance de prouver vos capacités et votre motivation pour le poste, alors ne prenez pas ce rendez-vous à la légère et préparez-vous !